sur la route 1 / performances

 Le fil d’Ariane, par Walter Benjamin.

« Pour approcher de plus près l’énigme du bonheur, de l’ivresse, on devrait songer au fil d’Ariane. Quel plaisir dans le simple acte de dévider une pelote. Et ce plaisir est très profondément apparenté au plaisir de l’ivresse et au plaisir de créer. Nous avançons: mais nous ne découvrons pas seulement alors les méandres de la caverne où nous nous risquons, mais nous ne jouissons de ce bonheur de découvrir, qu’en raison de cette autre félicité rythmique qu’on prend à dévider une pelote. »

in Images de pensées– article hachich à Marseille

 

 

 

 

ateliers théâtre gestuel

Jeu avec le déséquilibre, les limites, l’exentricité. Créer des espaces ouverts à l’imaginaire, à l’expérience, à la transformation, tout en apportant une conscience du mouvement.

 

ateliers jonglage from caroline delaporte on Vimeo.

 

jongle_clown from caroline delaporte on Vimeo.

L’association Pensées Nomades, crée en janvier 2017, est la structure qui accueille ces projets.

 

 

sur la route 2 / performances

Marseille objectif danse, Théâtre Massalia

 « BEAUX MILIEUX »  la Friche Belle de Mai, Marseille, 2002
sculpture : Isabelle Rouquette
sonorisation: Pascal Gobin

Isabelle Rouquette à propos de sa sculpture: Sansdébutsansfin
« L’expression du premier geste autonome dessiné pourrait être imagé par l’installation que j’ai conçue pour cette performance. Structure-mobile, sculpture-objet, cette scénographie résulte d’un jeu de rapprochement et de confrontation entre deux univers apparement opposés, celui de Caroline et le mien. »

from caroline delaporte on Vimeo.

Centre Régional d’Art Contemporain de Sète

« IN VIVO » Alain Declercq, Caroline Delaporte, Hans-Hamid Rasmussen, Torbjorn Rodland, 2001  Commissaire Leonor Nuridsany

Le GRAPH, Centre Méditérranéen de l’Image

Château de Malves, Aude, 2002

Delaporte-Le fil de l eau from caroline delaporte on Vimeo.

EMOSON, festival de musiques actuelles, Emmetrop

Bourges, 1999

et Marseille Objectif Danse, soirée pièces courtes

2001
en collaboration avec Gaëtan Bulourde, guitare et effets.
camera: Alain Biet, Sidney Houillet

from caroline delaporte on Vimeo.

 

Action-Man-Oeuvre III, Triangle France

Friche Belle de Mai, Marseille, 2001
 

from caroline delaporte on Vimeo.

Badaboum Théâtre

 Marseille, 2004, camera Pedro Moraïs

Delaporte-Badaboum theatre from caroline delaporte on Vimeo.

 

Performance dans la galerie Le 9bis

Saint-Etienne, 2001

Oh les beaux discourts!

Les « discourts » rassemblés ici on chacun été écrits pour des occasions particulières. Ils étaient le plus souvent écrits « sur-mesure » pour un lieu, un auditoire.

LE COLLOQUE

“Bienvenue au colloque !
(un silence)

Un colloque sur …

la durée


entre les phrases.

(gestes dans le vide)

Dans c-ol-loque:
il y a “colle”
(elle renifle, soupire, frappe ses deux mains qui restent collées.)
et…
Il y a “loque” – qui vient
de locution, et non pas location.
Dans la location, on loue!
Dans la locution, on loue ou.. on blâme.

SAINT FRANCOIS

“Saint.
Saint gentil nous dit-on
Saint François nous dit-on
Saint
François, dont un jour, nous dit-on
alors qu’il parlait
de ça à l’oiseau, à chaque fois
lui arrache une plume!
Non? Si!
Pas pour écrire, en plus…
pour le plaisir!
Plaisir qui partait, nous dit-on,
d’un point.
Tiré par cent-et-un dalmatiens
il traça alors, avec ces chiens,
les contours de cette chapelle.

LE MONDE C’EST INCONNU

« Dans le temps qui m’est impartit -un bon parti j’espère- j’aimerais exprimer spectaculairement, et, n’ayons pas peur des mots, physiquement, une vision: de mes amis, de mes voisins citadins- entrevus bien souvent à la sauvette – et, enfin, “du monde”, qui comme chacun sait est en grande partie totalement inconnu. Quelques textes en parlent, quelques images, mais il faut les chercher longtemps, et savoir parler les langues étrangères, les danses étrangères. Par exemple: comment se mettre à l’ombre et à l’abri des mouches, en Provençal? L’architecture, les jeux d’argent… Là c’est un mime car je n’en ai pas! »

 

 

sur la route 3 / performances

Eloge de la camelote par Bruno Schulz

« Le demiurge était amoureux de matériaux solides, compliqués et raffinés: nous donnons, nous, la préférence à la camelote (…) Nous aimons ses dissonances, ses résistances, sa maladresse mal dégrossie. »  

in Traité des mannequins Paris, Juilliard, Les lettres nouvelles 15

Bernard et Fantazio

1998- camera Marie-Jo Pétropavlowsky

Avec Fantazio plusieurs aventures: le festival des musiques actuelles EmoSon d’Emmetrop en 96, les Bucoliques en pays de Racan, la Jonque pirate… et ici à  la clinique psychiatrique de Saumery

from caroline delaporte on Vimeo.

 

Les aventures de Bernard, laveur de vitrail

invitation de Carlos Kusnir et du service d’Art de Saint Nazaire, dans l’ancienne Chapelle des Fransiscains. Dec 98
Manu Coursin, guitare
camera Octavia Delaroche

from caroline delaporte on Vimeo.

La soupe à la tomate <Public

<Public, un lieu investi par un collectif: François Nouguiès, Natalie Rao, Boris Achour…
camera: N.Rao

from caroline delaporte on Vimeo.

La soupe à la Tomate

  Inauguration de l’exposition « Trois façades de Carlos Kusnir dans la cité du Docteur Fafet » Coprod DRAC Nord Pas de Calais et Ville d’Amiens Aout 97 

Manuel Coursin, guitare.
lumières: Clément Chicoisne
vidéo Patricia Welinsky

Avec Manuel nous posons une tente sur la grande pelouse, au milieu de la cité. La lumière bascule du crépuscule à un éclairage de scène, la nuit s’avance; les actions et les objets les plus simples se chargent de langueur et d’irrationnel. Le clown et le musicien se tiennent en équilibre entre fiction et réalité.

Delaporte Manuel Coursin from caroline delaporte on Vimeo.


L’école des Arts du Cirque de Chalon-en-Champagne

Le mariage de notre sueur avec ce paysage âpre, nous paraissait beau, simple et menaçant comme un éclair sous un ciel de plomb.
  Dialogues créatifs avec les enseignants: Jérôme Thomas, L’Institut de Jonglage, Stybor Turba, André Riot-Sarcey, et les étudiants Johann Leguillerm, les Nouveaux Nez…