En regardant Madame Bernard

Comment je peux dire ça ? … dire les choses qui me passent par la tête en regardant « Madame Bernard »

 Jean-Jacques Aurissergues

Le film de Caroline Delaporte et de Frédéric Valabrègue .
C’est à Marseille que cela se passe, oui évidemment… pas le Marseille des kalachnikovs non… Une ville bien plus plaisante, plus étrange aussi. Continuer la lecture de « En regardant Madame Bernard »

Le ressort comique marche mieux quand il est cassé

Mathieu Provansal, paru dans le journal de Marseille Objectif Danse 2002

 « BEAUX MILIEUX » une pièce chorégraphique

                                                                               
   Dans ses Vies authentiques de peintres imaginaires, W. Beckford mentionne que:“Chez les êtres de génie l’orgueil augmente souvent avec le dénuement”. Continuer la lecture de « Le ressort comique marche mieux quand il est cassé »

La re-création du monde

par Jean-françois Neplaz, cinéaste, fondateur du collectif Film Flamme et de la revue Cinema Hors Capital(e)

 

A propos de POLOGNE

Ce film est le quatrième film de Caroline Delaporte, cinéaste marseillaise, réalisé dans le cadre du Studio Autonome du Cinéma de RecherchE.
Elle a aussi bénéficié de cette véritable « école de cinéma » que sont les Ateliers Cinématographiques Film flamme où s’expérimente le cinéma vivant en 16mm, la liberté de geste, libéré de l’objet comme du sujet… Continuer la lecture de « La re-création du monde »

Que nos jours soient contés

Extrait d’un texte de KIYE SIMON LUANG dans Cinéma Hors Capital(e) les éditions commune

Pologne… Laissons faire le hasard, toutes les nécessités s’exprimeront. Comment décrire autrement ce qu’est le cinéma de Caroline Delaporte? Un mélange de gestes spontanés et d’une pensée qui serait comme la mémoire de l’eau. Continuer la lecture de « Que nos jours soient contés »