Eva, des lampes et des grillons

 

Un film improvisé en Super 8, tourné d’un seul souffle une nuit du nouvel an: plongée  dans l’univers aquatique de la fête.

 Chaleur, buée, musiques, paroles légères, ivresse. Dehors, le froid, les battements de la mer inquiète et les pluies tenaces de Bretagne.

Le film est bâti avec un poème du chanteur-contrebassiste FANTAZIO. Ce poème, « Eva », est un moment d’auto-érotisme féminin. Il décrit la jouissance comme une fuite hors de soi, une transformation, un évanouissement de l’être. Mort et élan vers une nouvelle forme, saison, vie…

voir le film

La pellicule est travaillée à partir du noir, en utilisant la sous-exposition et des vitesses anormales, rapides. Représentation d’un univers aquatique incontrôlable: celui de nos corps et âmes qui s’entre-dévorent.

mains

Equipe Artistique

Image / Photography, Montage / Editing, Son / Sound : Caroline Delaporte
Voix & texte : Fantazio
Musiques: les Stink Sisters, Fantazio et le gang, J P Maccario
Mixage: Céline Bellanger

zebre

Fiche technique

Année de tournage / Year of production : 2009
Année de diffusion /Year of : 2010
Durée / Running time : 18′
Producteur / Producer : Film Flamme/Caroline Delaporte
Format de tournage : super 8
Format de post-production / Screen ratio : 4:3
Format de masterisation / Mastering format : Betacam, mini DV, DVD
Langue originale / Original language : une version française et une version anglaise
Sous-titres / Subtitles : non *

math-copie

Diffusion

festival Bandits-Mages 2009, Cinéma le Nova « Semaine Asymétrique » Bruxelles; Polygone étoilé soirée Boris Lehman 2011; « Contre la convergence digitale » Faculté des sciences de la formation Trieste 2012; festival nomadica (Mexico nov 2010, Oaxaca, avr. 2011)

 

Auteur : Caroline Delaporte

dessin, films, performances

Laisser un commentaire