sur la route 1 / performances

Marseille objectif danse, Théâtre Massalia

 « BEAUX MILIEUX »  la Friche Belle de Mai, Marseille, 2002
sculpture : Isabelle Rouquette
sonorisation: Pascal Gobin

Isabelle Rouquette à propos de sa sculpture: Sansdébutsansfin
« L’expression du premier geste autonome dessiné pourrait être imagé par l’installation que j’ai conçue pour cette performance. Structure-mobile, sculpture-objet, cette scénographie résulte d’un jeu de rapprochement et de confrontation entre deux univers apparement opposés, celui de Caroline et le mien. »

from caroline delaporte on Vimeo.

Centre Régional d’Art Contemporain de Sète

« IN VIVO » Alain Declercq, Caroline Delaporte, Hans-Hamid Rasmussen, Torbjorn Rodland, 2001  Commissaire Leonor Nuridsany

Le GRAPH, Centre Méditérranéen de l’Image

Château de Malves, Aude, 2002

Delaporte-Le fil de l eau from caroline delaporte on Vimeo.

EMOSON, festival de musiques actuelles, Emmetrop

Bourges, 1999

et Marseille Objectif Danse, soirée pièces courtes

2001
en collaboration avec Gaëtan Bulourde, guitare et effets.
camera: Alain Biet, Sidney Houillet

from caroline delaporte on Vimeo.

 

Action-Man-Oeuvre III, Triangle France

Friche Belle de Mai, Marseille, 2001
 

from caroline delaporte on Vimeo.

Badaboum Théâtre

 Marseille, 2004, camera Pedro Moraïs

Delaporte-Badaboum theatre from caroline delaporte on Vimeo.

 

Performance dans la galerie Le 9bis

Saint-Etienne, 2001

Oh les beaux discourts!

Les « discourts » rassemblés ici on chacun été écrits pour des occasions particulières. Ils étaient le plus souvent écrits « sur-mesure » pour un lieu, un auditoire.

LE COLLOQUE

“Bienvenue au colloque !
(un silence)

Un colloque sur …

la durée


entre les phrases.

(gestes dans le vide)

Dans c-ol-loque:
il y a “colle”
(elle renifle, soupire, frappe ses deux mains qui restent collées.)
et…
Il y a “loque” – qui vient
de locution, et non pas location.
Dans la location, on loue!
Dans la locution, on loue ou.. on blâme.

SAINT FRANCOIS

“Saint.
Saint gentil nous dit-on
Saint François nous dit-on
Saint
François, dont un jour, nous dit-on
alors qu’il parlait
de ça à l’oiseau, à chaque fois
lui arrache une plume!
Non? Si!
Pas pour écrire, en plus…
pour le plaisir!
Plaisir qui partait, nous dit-on,
d’un point.
Tiré par cent-et-un dalmatiens
il traça alors, avec ces chiens,
les contours de cette chapelle.

LE MONDE C’EST INCONNU

« Dans le temps qui m’est impartit -un bon parti j’espère- j’aimerais exprimer spectaculairement, et, n’ayons pas peur des mots, physiquement, une vision: de mes amis, de mes voisins citadins- entrevus bien souvent à la sauvette – et, enfin, “du monde”, qui comme chacun sait est en grande partie totalement inconnu. Quelques textes en parlent, quelques images, mais il faut les chercher longtemps, et savoir parler les langues étrangères, les danses étrangères. Par exemple: comment se mettre à l’ombre et à l’abri des mouches, en Provençal? L’architecture, les jeux d’argent… Là c’est un mime car je n’en ai pas! »

 

 

Auteur : Caroline Delaporte

dessin, films, performances